jeudi 9 juillet 2015

Amarrés à Maré encore quelques jours :-)

Coucou tout le monde !

Après avoir exploré la partie Sud Est de Maré, nous poursuivons notre séjour de l'autre côté de l'île, et nous devons composer avec les caprices de la météo : temps maussade, petites averses... Ah quel dommage, sans soleil c'est franchement moins bleu, mais on est quand même scotchés par tout ce qu'on voit. Qui plus est sans personne, on a l'impression d'avoir l'île pour nous tous seuls ! L'île est sacrément calme et paisible, une journée à vadrouiller en scooter nous permet d'en prendre la pleine mesure. Les routes sont peu fréquentées, les villages presque déserts, la forêt bien dense, des champs de cocotiers à  perte de vue, de belles falaises... Le reste du temps nous nous déplaçons en stop ou à pied, et c'est l'occasion de belles rencontres et de sympathiques échanges. Décidément toutes ces îles ont un rythme complètement hors du temps, et particulièrement ici à Maré, qui nous semble encore moins touristique que les autres. 

Sur les photos nous tentons de vous faire profiter du moindre rayon de soleil ;-)

   Baie de Tadine 

    Deux jeunes nous emmènent voir les restes d'un cachalot échoué. La baignade est devenue dangereuse ici car les requins tigres rodent dans le coin depuis.
    

    Et hop dans la benne du pick-up ! 
    
    Encore beaucoup de cases traditionnelles ici

   Le "saut du guerrier" au Nord Est

    Falaises du Nord Est

  
   Falaises du Nord Est

  
   Trou d'eau. Il y en a des tas en Nouvelle-Calédonie. Souvent remplis d'eau douce, propices à une baignade bien fraîche l'été!

  


   Crique au détour d'un virage au Sud de l'ïle


La côte Sud-Ouest nous émerveille. En particulier les plages de Wabao, de Yedjélé et de Pede qui révèlent de fantastiques "trous" d'eau turquoise. Ici peu de sable fin, mais de belles formations rocheuses, et pas mal de "patates" sous l'eau (amoncèlement de coraux) qui créent ces variations de bleus.  

    Wabao

   Wabao 

    Wabao

   Étoiles de mer en pagaille!

    Yedjélé 

   Yedjélé 

    Pede

Les conditions météorologiques de la Nouvelle-Calédonie permettent la culture de la vanille. C'est donc l'occasion pour nous de visiter une vanilleraie ! Nous arrivons un peu tard, la récolte est terminée et il n'y a pas de fleurs en ce moment. 

   Cette sorte de liane à grosses feuilles bien vertes à droite est un pied de vanille

Gousse oubliée. Normalement les gousses sont ramassées vertes, puis sont trempées dans une eau à 60°C. Ensuite il n'y a plus qu'à faire sécher ! 

Depuis le début de notre séjour en terre calédonienne, nous voulions goûter au plat local par excellence : le bougna ! Grâce à une mamie de l'île, nos papilles ont été servies ! Il s'agit d'un mélange de légumes (principalement de l'igname) et de viande ou poisson (parfois même de la roussette, chauve-souris locale), le tout baigné dans du lait de coco, et cuit dans des feuilles de bananiers dans un four de pierres chaudes, enfoui sous terre ! Vous avez suivi ? En tous cas, c'était un régal ! Tellement énoooorme qu'il nous fera deux repas, pour nous les deux gloutons que nous sommes.

    Apporté tel quel au pied de notre tente

    Première couche de feuilles de bananes ouverte !

    Y a plus qu'à... Hummmmmmmm !!!!!!!!!

A notre grande surprise un matin, un immense bateau de croisière débarque 3000 croisiéristes australiens pour la journée sur le minuscule port de Tadine... Quel chamboulement ! Ils repartent l'après-midi même après avoir fait la queue pour sortir du bateau, pour monter dans une annexe, pour faire tamponner leur passeport avec le logo de Maré, puis pour prendre un navette jusqu'à la plage, puis pour manger, pour retourner au bateau... Beurk !!!! Ça ne fait pas envie ! Par contre, c'est parfait pour l'économie de l'île. Tout le monde est bien occupé pendant quelques heures mais il n'y a aucun hébergement à gérer ! Plutôt un bon filon...

Nous voilà au bout de 15 jours sur les petites îles de Nouvelle Calédonie, complètement hors du temps et si loin de notre quotidien de métropole. Un bel aperçu du monde insulaire... Des îles dans le Pacifique il en existe des dizaines, un monde à part et fantastiquement beau, qui nous laisse rêveurs ! 

La bise heureuse ! 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire