vendredi 24 juillet 2015

Îles San Bernardo, petit paradis !

Hola los amigos !

Notre périple continue sur la côte Nord de la Colombie, nous posons cette fois nos sacs à Tolu pour une nuit, une petite ville au Sud Ouest de Carthagène, au bord de la mer des Caraïbes.


Ici la vie tourne au ralenti, rien ne presse, rythme très doux, ça ne force pas beaucoup. Tolu est bordée de nombreuses plages, pas des plus belles mais avec les quelques barques colorées et les couchers de soleil, le charme opère. Beaucoup de vélos, certains avec carriole, le vélo-taxi est d'ailleurs le transport en commun le plus développé par ici. Au moins c'est silencieux et ça ne pollue pas !




Nous mettons cap sur l'archipel San Bernardo au large de Tolu pour deux jours, des petites îles aussi paisibles que paradisiaques ! Nous partageons le trajet en bateau avec les touristes du jour, que des Colombiens en vacances ou de passage, aucun gringo blanc-bec comme nous.


Nous apercevons les îles une à une au fur et à mesure que nous avançons, elles sont si petites ! L'islote de Santa Cruz est le plus peuplé de l'archipel et serait l'île la plus dense au monde : 750 habitants sur à peine un hectare. Faites le calcul au nombre d'hab/km², ça fout les jetons... Toutes les maisons sont collées les unes aux autres, pas de rue, on passe chez les voisins des voisins pour traverser l'île. Ça nous semble dingue parce que les autres îles sont à portée de pirogue et sont quasi désertes. Incompréhensible... Mais tellement charmant ! (Même Google Maps ne connaît pas cette île !)


    Petite pause à Isla Palma

    Ile Mucura à gauche, islote Santa Cruz à droite

    Islote Santa Cruz

   Islote Santa Cruz

   Belles cabanes flottantes

L'île Mucura sera notre terre d'accueil pour ces deux jours. Nous débarquons sur une toute petite plage, avec une maison et trois paillotes sous les cocotiers... Wilbert nous accueille chez lui, et nous installe dans le genre de paillote dont on a sans doute tous rêvé un jour ou l'autre : une paillote montée sur pilotis, dominant la mer. Tranquillité et cadre on ne peut plus paradisiaque sont au menu ! Fantastique !



L'eau est toujours aussi bonne et d'un bleu-vert turquoise sous le soleil, magnifique ! On retrouve des cocoteraies comme en Calédonie! Hummm c'est toujours aussi bon d'ouvrir sa coco et de la déguster tranquillement au coucher du soleil...



La vie est donc très paisible sur cet îlot. Un immense hôtel luxueux se trouve sur une partie de l'île, il aurait pu dicter sa loi, mais ce n'est pas le cas. Le potentiel touristique est énorme mais encore très peu développé. Quelques projets en cours, mais pour l'instant le calme a encore de beaux jours devant lui, ce qui nous va très bien.





Parmi les locaux, certains sont à la pêche le matin et ramènent des langoustes par poignées, les autres sont aux fourneaux ou aux tâches ménagères, et le reste (la plupart) sont avachis dans des hamacs à regarder le temps passer pendant que les enfants jouent avec un rien.



Le tourisme à la journée est une belle source de revenus, l'île s'active alors pour préparer des bonnes assiettes de poissons et langoustes le midi. Tout le monde repart vers 15h : les touristes vers Tolu et les locaux retournent sur l'îlot Santa Cruz (le plus dense rappelez-vous). L'île Mucura retrouve alors son calme, nous profitons d'une soirée sur "notre" plage avec en prime un beau coucher de soleil.





L'ambiance de ces petites îles nous semble vraiment à part, encore bien différente des îles du Pacifique que nous avons pu visiter. On sent bien ici comme ailleurs que les habitants sont très attachés à leur îlot, et bien peu partiraient longtemps d'ici...

La bise, paradisiaque !




8 commentaires:

  1. Je viens de tout lire depuis la nouvelle Calédonie , c'est tout simplement magique ce que vous vivez la !! Merci pour vos commentaire vraiment intéressant . biz à vous deux !!!

    RépondreSupprimer
  2. Je viens de tout lire depuis la nouvelle Calédonie , c'est tout simplement magique ce que vous vivez la !! Merci pour vos commentaire vraiment intéressant . biz à vous deux !!!

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour les infos. Comment avez vous fait pour booker chez Wilber de france? Je ne trouve ni site internet ni téléphone.
    merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement à part les pigeons voyageurs, ou la langouste express, vous ne pourrez pas réserver avant d'arriver sur place. Tentez votre chance, au pire vous irez sur une autre île, mais dans tous les cas vous trouverez une solution!

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Hello !
    On pense aller chez Wilbert tout comme vous, ça a l'air génialissime !
    Petite question : est ce qu'il a des sanitaires et douches ? Ou c'est juste une paillote et tu te démerdes ?^^
    Merci :)

    RépondreSupprimer
  6. Salut!
    Oui une mini douche, mais plutôt incertaine... Ne pas compter dessus.

    RépondreSupprimer